Depuis le 15 janvier 2015 environ, suite à la publication de cette page, un individu se présentant comme faisant partie de l'équipe de Cauet me harcèle, sur Twitter, Facebook et au téléphone, en distribuant mon numéro de téléphone à des sociétés de crédits et autres, et en le piratant (il m'appelle avec mon propre numéro de téléphone). Celui-ci m'appelle soit en utilisant une voix synthétique soit personnellement pour parodier ce que je dis sur ce site.

Voir bouton ci-dessous.

Après 4 appels à NRJ pour parler à quelqu'un à la direction, NRJ raccroche à tous mes appels dès que je cite mon nom.

Personne à NRJ n'a contesté le fait que j'étais harcelé par quelqu'un de chez eux, personne ne veut discuter.

C'était en 1992, au temps où Sébastien n'avait pas 20 ans et où on pouvait lui pardonner d'être aussi dénué d'empathie. Je crains malheureusement qu'il n'ait pas changé beaucoup aujourd'hui. Lui et moi faisions le week end sur M40, d'où il avait hâte de partir, sentant déjà son besoin pathologique d'amour - pardon, d'adoration pas d'amour - des foules le prendre à la gorge. Je le voyais maquetter la nuit pendant mon émission en studio de production.

Au départ, j'ai eu de bons rapports avec lui. Je me suis vite rendu compte de quel personnage il s'agissait. Le genre à se moquer de tout et de tout le monde, pensant qu'il était celui qui avait la vérité absolue en toute circonstance. Le genre à faire penser à ses auditrices qu'il était producteur de films porno et à leur faire envoyer des photos d'elle à poil pour me les exhiber une fois arrivées, avec toujours le même sourire narquois de celui qui ne doute de rien.

Cauet, c'est celui qui faisait régulièrement le faux auditeur dans le morning de FUN Radio quand Arthur l'animait et organisait des jeux bidons, avec de faux cadeaux - c'est en tout cas lui qui me l'a dit.

Sébastien roulait en Porsche à 19 ans, tant mieux pour lui. Moi j'avais pas un radis (M40 payait un salaire de merde, 70 francs net de l'heure) et un jour, il m'appelle pendant son émission (je prenais l'antenne après lui) et me demande si je peux lui prêter 100 francs. Je retire de l'argent à un distributeur, je vais à la radio et je lui prête l'argent.

Au bout de plusieurs semaines, continuant à rouler en Porsche (tant mieux pour lui, sincèrement), il ne m'avait toujours pas rendu l'argent, malgré mes demandes. Il a fallu que je hausse le ton pour qu'il arbore à nouveau son sourire en bois et me rende mon argent. Ca aussi ça avait du le faire rire. Tout le faisait rire.

Il a moins ri lorsque Christian Lefèvre, suite à mes bons sondages d'audience, m'a donné sa tranche (17/20) en échange de la mienne (13/17). Là, Cauet qui se fait éjecter de sa tranche, non seulement ça ne le faisait pas rire mais en plus ça l'aurait fait pleurer tellement il avait besoin de se sentir adoré.

Tellement qu'il a cru bon de faire écrire à quelques fans une flopée de lettres (venant toutes de la même région) dans laquelle ses gentilles auditrices se plaignaient que leur animateur amateur de photos de femmes à poil était éjecté et au passage ajoutaient que j'avais une voix pourrie ou autres gentillesses habituelles dans ce genre d'opération.

Christian Lefèvre n'a pas été dupe, ni personne d'ailleurs à M40.

Lorsqu'il est parti à FUN Radio, pendant mes tranches de nuit, Sébastien, toujours rieur, s'amusait à faire appeler ses copains la nuit pendant ma tranche ("Cauet t'a jamais aimé", "Il est sur FUN maintenant, toi tu restes là", "On va venir te casser la gueule" et autres délires d'adolescent pré-pubère).

A l'époque, Supernana, animatrice sur Skyrock la nuit, s'amusait à appeler les animateurs de nuit pour faire des duplex entre radios (ce qui a valu quelques problèmes à certains). Elle demandait aussi à certains animateurs d'autres radios, en direct, de baisser le niveau de leur son antenne une seconde afin de voir si ceux-ci écoutaient Supernana pendant leur émission.

Cauet, lui, avait enregistré Supernana pendant un moment d'antenne similaire et m'avait appelé au téléphone en passant l'enregistrement pour voir si je me faisais avoir en pensant que c'était elle qui m'appelait. Avec les années, je pensais qu'il avait mûri, que ses problèmes d'enfance avait cessé de lui faire haïr la terre entière et vampiriser tous les gens qui l'approchaient, mais non.

Cédant à un ami, Régis Castanheira, passé depuis dans le camp des connards collabo aussi, qui me poussait à postuler pour Rire et Chansons en 1999, dont Cauet était devenu Chef d'antenne, je contacte ce dernier. Je ne supportais pas ce bourricot tout comme je le méprise aujourd'hui encore, mais là encore, j'ai écouté mon ami, à tort. Cauet m'a fait venir de Thonon-les-Bains, où j'habitais, à Paris, à mes frais (et je n'étais pas riche), pour un entretien, puis m'a promis de me faire faire un essai le week end suivant. Pas de nouvelles. Je rappelle. Il était "désolé" mais il m'assurait qu'on le ferait la semaine suivante. Pas de nouvelles. Une troisième fois comme ça et j'ai compris.

Le petit garçon malpoli, malaimé et rageux m'avait convaincu de son incurable bêtise.

J'avoue, j'ai quelques amis vrais qui l'ont rencontré et qui m'assurent "Il est super sympa !". Ce qu'ils ne savent pas c'est que Cauet est sympa avec ceux avec qui il est dans son intérêt d'être sympa. Avec quelqu'un qui vient le voir pour lui dire qu'il est beau et bon, forcément Cauet jouera le gentil animateur super cool, avec le même sourire narquois qu'il utilisait (utilise ?) pour marcher sur la gueule de ceux qui travaillaient (travaillent ?) avec lui. Quelques collègues de M40 s'en souviennent encore.

Cauet, c'est l'archétype de l'arriviste névrosé avide de pouvoir qu'on trouve dans ce milieu nauséabond. Son succès s'est fait avec sa semelle sur la gueule de ceux qui le gênaient.

Cauet aime une seule personne au monde : lui. Heureusement qu'il a réussi dans ce milieu, dans le cas contraire, il aurait fini baveux dans son lit.

Sébastien Cauet

Petit Garçon

Dix ans plus tard, après m'être fait défoncer la gueule par les tordus du monde de la radio (dans lequel j'ai travaillé 22 années) parce que dénonçais précisément leurs agissements délictueux et leur harcèlement, après avoir été blacklisté professionnellement, après avoir été traité de paranoïaque par les collabo, ne voilà-t-il pas que plusieurs femmes viennent accuser en nombre Cauet d'agressions sexuelles et viols sur mineures, lorsqu'elles étaient plus jeunes... Tiens donc, je ne serais donc pas fou ?

Les accusations ont d'abord émané de "Julie" (compte X - Twitter @julieonair) et concernent un viol présumé, commis par Cauet, Julie en ayant été la victime à l'âge de 16 ans. L'accusation et le témoignage sont mis en avant depuis des semaines par le compte lanceur d'alerte @zoesagan, dont le concept est "l'info-fiction" ou "not-fiction : écrire des récits romancés en y intégrant de vraies informations et alertes.

Après des semaines d'interpellation de Cauet sur X / Twitter par ce compte suivi par 150 000 internautes (au 24 novembre 2023), restées sans réponse de l'intéressé, "Zoé Sagan" transmet le témoignage de Julie, celui d'autres femmes et celui de collaborateurs de Cauet à des journalistes, qui mettent l'affaire à jour. Parmi les premiers articles ou reportages, celui d'Emmanuelle Anizon, journaliste à l'Obs et première à publier un article de fond avec des témoignages précis. Suivent tous les autres médias, dont BFMTV, qui diffuse la première interview télé de la plaignante.

Le 15 novembre, je suis moi-même contacté par une journaliste de France Info, enquêtant sur l'affaire. Je témoigne de ce que je sais de Cauet et de ses comportements déviants (comme raconté plus haut). Je contacte d'anciens collègues afin de les mettre en relation avec la journaliste au cas où ils sauraient quelque chose.

Le 17 novembre, une autre victime de Cauet, Mathilde, me contacte et témoigne de ce qu'elle a subi de la part de l'animateur en 1998, 25 ans avant. Etant une fan de l'émission de Cauet sur Skyrock, Mathilde assistait à ses émissions du matin. Un jour, Cauet lui propose de la raccompagner après l'émission à son travail. Elle a à l'époque 18 ans. Arrivés dans la voiture de l'animateur, garée dans le parking de Skyrock, celui-ci défait sa braguette, sort son sexe et lui demande une fellation. Refus de Mathilde, Cauet se rhabille. Comme très souvent, Mathilde n'a jamais déposé plainte, pensant ne pas être crue.

Depuis, Julie, 25 ans aujourd'hui a déposé plainte pour viol, lors d'auditions effectuées les 18 et 20 novembre par la gendarmerie. De son côté, Cauet a déposé plainte pour harcèlement et dénonciation calomnieuse et une enquête est en cours, menée par la Brigade de Répression de la Délinquance contre la Personne (BRDP).

Au 24 novembre 2023, les médias continuent leurs enquêtes, Julie confirme ses accusations sur X / Twitter et le compte @zoesagan continue de relayer l'affaire.

A suivre.

24 Novembre 2023

Plainte Contre Cauet Pour Viol Sur Mineure

15 décembre 2023

J'ai été contacté par deux journalistes télé enquêtant sur Cauet. Je serai peut-être amené à témoigner de ce que je sais de lui et je l'espère. Je suis écoeuré par les pleurnichages de ce pauvre type, qui, malgré ce qu'il prétend ou fait dire, n'est ni une personne "avec des principes ou de la morale", ni quelqu'un qui pleure. Il est tout le contraire, ou alors ce sont les pleurs d'un salopard qui est pris sur le fait. J'en sais quelque chose, un cyberharceleur, suite à ma plainte et celles d'autres parties civiles, vient d'être condamné à un an de prison ferme et interdiction d'entrer dans l'Indre, où j'habite (Michel Laloue) et il a le même comportement, fier et arrogant en liberté, pleurnicheur devant un juge.

Mathilde, dont je parle plus haut, est la quatrième femme à porter plainte contre Cauet (13 décembre 2023).

Je repense à tous les salopards qui m'ont détruit quand jai parlé de Cauet, de Gérard Louvin ou de gens moins médiatiques du monde de la radio avec qui j'ai bossé et qui sont des pourris, et qui ont détruit ma vie quand ici-même et sur ma page Facebook, j'ai balancé sur ce monde de porcs en 2012 / 2015.

Un petit coucou à Philippe Marty, Isabelle Attali-Schmid, Michael Pachen, Lionel Forey, Stéphane Rogne, Manon Bakour, Régis Castanheira et tous les autres collabo qui ferment leur gueule aujourd'hui.

Je crois pas au karma dont on me parle. Je crois en la rage de se battre jusqu'à obtenir justice. Et on se retrouvera. Avec des moyens légaux, pas comme vous faites.

A suivre.